dimanche 16 juillet 2017

Le chevalier-Pirate [Tourbillon]

Le Chevalier-Pirate

Une nouvelle aventure de Buc, le cochon lapin. Dans l’espace intergalactique, le Chevalier-Pirate se bat pour protéger l’univers contre des méchants extraterrestres à têtes de champignons…

Le Chevalier-Pirate n’a peur de rien et attaque sans hésiter les horribles monstres, même ceux qui lui demandent de mettre des chaussures pour aller faire des courses.


Le papa de Buc est patient (en vrai il est surtout très fatigué par son fils cochon bien dynamique) et lui redemande gentiment de se préparer pour partir en course. Mais Buc est Chevalier Pirate, plus Buc…


Buc attaque les chariots à roulettes qu’il prend pour des dragons, il attaque tout et tout le monde sans aucune crainte ; sauf qu’à force… il ne voit plus son papa. Il le cherche et le cherche encore dans tout le magasin, … pas de papa… il est très inquiet et les larmes montent, comment va-t-il faire sans son papa ?


Une dame du magasin le voit perdu et lui propose de l’aider.


Notre avis : nous ne connaissions pas Buc et nous sommes ravis de l’avoir rencontré, que d’imagination pour ce cochon lapin ! Une aventure palpitante qui nous a tenu en haleine jusqu’au bout et nous a bien fait rire à la fin ! Un petit rappel pour les plus jeunes de ne pas s’éloigner des parents dans un magasin (chose mainte fois répété pour ma part). Avec les filles, on a tout de suite regardé s’il existait d’autres titres et je peux vous dire qu’elles sont pressées de découvrir : Tout le monde s’appelle caca ! Un titre très prometteur évidemment.

J’ai aimé raconté cette histoire à mes filles, je voyais leurs yeux rivés sur les pages, attendant la suite avec impatience, s’inquiétant pour Buc quand il se perd et souriant à ses farces de petit coquin. J’aime également le format à l’italienne, les pages cartonnées et sa tranche flashy qui en font un petit livre solide et facilement repérable. J’admire toujours autant le travail de Magali Le Huche, comme à chaque fois. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire